special chopper

Les choppers sont nés dans les États-Unis d'après-guerre1. De jeunes Américains, avides de sensations et de puissance, cherchaient des motos rapides. Or, les Harley-Davidson étaient certes rapides pour l'époque mais trop lourdes. Ils se mirent donc à « chopper », à enlever toutes les parties non-nécessaires au bon fonctionnement de la moto. Cela incluait le garde-boue avant, l'arrière (découpé), le frein avant, les sacoches, les phares additionnels, les pare-brises, les grosses selles... Ainsi naquirent les bobbers. Les choppers avaient, en plus de la susdite longue fourche, un cadre rigide (pas de suspensions), un embrayage « suicide » (au pied) et un levier de vitesse à la main. 

Easy rider

Dans le film Easy Rider (1969) de Dennis Hopper, dans lequel deux motards hippies, Wyatt (Peter Fonda) et Billy (Dennis Hopper) voyagent à travers l'Amérique profonde au guidon de leur choppers, explique bien le mode de vie empreint de liberté motorisée lié à ce type de moto. Dans Pulp Fiction (1994) de Quentin Tarantino, les choppers sont évoqués dans une réplique de Butch (Bruce Willis) : « Ça, c'est pas une moto, c'est un chopper ! »

Le chopper incarne l'esprit de liberté des années 60. Dans le 50s, les soldats revenus de la guerre modifient bien évidemment autos et motos aux USA, mais dans la perspective de faire des courses illégales, de les rendre plus performantes. Le chopper incarne autre chose : c'est un pied de nez à la société de consommation dont on devine, déjà, les subterfuges. L'Américain qui réussit accède à des autos puissantes, à des motos confortables, à un électroménager qui doit libérer sa femme de l'aliénation de la vie de couple. Mais est-ce que cela rend les gens plus heureux ?

C'est donc dans les années 60 que la mode prend. Seul constructeur encore actif à l'époque, Harley-Davidson fait office de donneur d'organe, les moteurs V2 sont alors placés dans des cadres que des artisans vendent à la pelle aux USA, pays merveilleux dans sa capacité à homologuer pour la route à peu près tout et n'importe quoi. L'idée étant de casser les conventions, les Américains utilisent la déferlante japonaise à bon escient en fabriquant des cadres pour des quatre cylindres en ligne.

Fondée au début des années 1990, West Coast Choppers est remarquée dans les shows télévisés Motorcycle Mania I et II, sur Discovery Channel. En 2004, Jesse James apparait avec Kid Rock dans Motorcycle Mania III. Avec ces émissions, l’intérêt autour de Jesse James et de WCC grandit et permet à la société d'accroitre sa notoriété et ses fans. Jesse a aussi narré l'émission de 2006, History of the Chopper, où il fabrique sa propre moto pour commémorer les années 1960. 


La légende Harley Davidson

 

 

HD softail classic 1690

 

Année 2012

L'Heritage Classic emporte avec elle bien plus que des sacoches et un pare-brise. Dans le paysage motocycliste, c'est un mélange de vieille Cadillac délicieusement rétro, de promenade sur Palm Beach et d'insouciance du week-end. Avant de s'intéresser à la gamme Touring, il est intéressant de gouter à la plus routière des Softail. D'autant plus qu'elle a bénéficié de quelques améliorations depuis 2016. Les Softail ont envie de puissance. Et manifestement, le 103 ci ne leur suffit plus. Alors, elles adoptent toutes la version High Output. Avec un arbre à cames spécifique et une meilleure respiration, le Twin Cam est annoncé pour quelques 5% de patate en plus. Pas encore de quoi offrir des ailes à l'Héritage mais une foulée de plus au moment de relancer ses 347 kilos (tous pleins faits).

Année 2013

Un petit toilettage, subtil mais qui n'échappera pas au connaisseur, vient adouber cette version 103+. Moins de clous sur la selle passager et les sacoches en cuir, un strapontin passager relevé sur la fin de l'assise, un nouveau badge de réservoir, etc... Le style demeure old school, en relation directe avec les Hydra-Glide des années 50. Profitez du calme ou d'Eole avec le pare-brise amovible, offrez des pneus à flancs blancs sur les jantes à rayons pour parfaire le look, et casez dans les soutes de quoi vous divertir le week-end. Tiens, d'ailleurs, les valises bénéficient d'une nouvelle structure interne pour mieux conserver leur forme.

Année 2016

2015 s'était penché sur le freinage. Le disque avant fut élargi de 292 à 300 mm. L'étrier et le maitre-cylindre furent redessinés, ce dernier bénéficiant également d'une conception améliorant la performance. Avec le matériau haute friction des plaquettes, l'effort demandé au levier a été réduit quasiment de moitié. Harley annonce 40% de moins pour obtenir un freinage optimal. Un régulateur de vitesse fait désormais partie de la dotation de série, en plus du H-D Smart, de l'ABS, et de tout le charme d'une idée classique.

 


HD road king 1450cm3

Châssis

cadre:double berceau tubulaire en acier

réservoir:18,9l

hauteur de selle: 684mm

longueur:2380mm

empattement: 1612mm

poids à sec:345kg

moteur

bicylindre en V à45° , 4 temps

refroidissement par air

2soupapes par cylindre

1499cc

68cv à 5500tr/mn

vitesse maxi:160km/h

conso moyenne:7.9l